Les accidents musculaires du sportif – Les liaisons tendineuses traumatiques des doigts de la main

Nous poursuivons notre série d’articles sur les accidents du sportif. Aujourd’hui, les liaisons tendineuses traumatiques des doigts de la main.

Les accidents musculaires du sportif - Les liaisons tendineuses traumatiques des doigts de la main
Les accidents musculaires du sportif – Les liaisons tendineuses traumatiques des doigts de la main

Rugby finger du 4ème doigt

Il s’agit de la rupture tendineuse la plus fréquente ; elle consiste en un arrachement du tendon fléchisseur de la dernière phalange de l’annulaire.
Cette rupture douloureuse peut-être associée à une fracture et entraîne un déficit de flexion de la dernière phalange.
Elle survient lors de l’agrippage du maillot sur un joueur.
Cette rupture doit faire l’objet d’une réparation chirurgicale et entraîne une indisponibilité sportive de 3 à 4 mois.

Mallet finger (doigt en maillet)

Le doigt en maillet correspond à la rupture d’un tendon extenseur des doigts.
Le mécanisme lésionnel est une contusion directe en flexion forcée surtout sur l’annulaire et l’auriculaire.
Si la prise en charge médicale n’est pas immédiate on se retrouve avec une flexion irréductible de la dernière phalange.

Le traitement consiste en la mise en place d’une attelle maintenant l’extrémité du doigt en extension pendant 45 jours puis 45 autres jours uniquement la nuit.
L’indisponibilité sportive est d’environ 3 mois.

Par Claude Dufour

Pour retrouver tous les articles http://amistade-paris.fr/bord-de-touche-3/les-accidents-musculaires-du-sportif/

 

Partagez !