Les gestes de l’arbitre (1)

Les gestes de l'arbitreLorsque sur le terrain un joueur se rend coupable d’un jeu déloyal, d’obstruction, de faute, de jeu dangereux … l’arbitre siffle pour signifier la faute et fait ce geste qui veut dire coup pied de pénalité.

Il est dos parallèle aux lignes de touche, le bras pointant vers le haut en direction de l’équipe non fautive.

L’équipe a le choix entre taper en touche, tenter le coup de pied pour gagner 3 points ou de choisir la mêlée.

Exemples de fautes dans les rucks, les mauls ou les plaquages.

Le plaqueur n’a pas lâché le joueur plaqué

Les gestes de l'arbitreL’arbitre joint les mains en haut du buste et les écarte signifiant que le plaqueur n’a pas relâché le joueur plaqué.

Sur un plaquage le joueur plaqué doit relâcher la balle et ne plus la jouer.

Le plaqueur doit relâcher le joueur plaqué avant de pouvoir exercer une action pour récupérer le ballon

Effondrement volontaire d’un maul

Les gestes de l'arbitreL’arbitre a les 2 bras à hauteur des épaules. Il baisse simultanément les 2 bras à hauteur des hanches en tournant légèrement le buste vers le bas pour signifier à l’équipe fautive qu’elle a écroulé le maul illégalement.

Quand l’arbitre a dit « maul » les joueurs défendant ne peuvent pas l’écrouler.

Seul le porteur du ballon pourrait être plaqué à condition que le plaqueur soit au contact de celui-ci et qu’il ait progressé dans l’axe du maul.

Photos (1) (2) (3) extraites du fascicule « World_Rugby_Laws_2016_FR.pdf » depuis le site http://laws.worldrugby.org

Retrouvez tous les articles en suivant ce lien amistade-paris.fr/bord-de-touche-3/question-arbitrage

Partagez !