Les gestes de l’arbitre (7) – La mêlée

Aujourd’hui : la mêlée. C’est une des phases les plus délicates à juger tant les règles sont nombreuses et évoluent souvent.

Quelques points sur les mêlées avant de regarder les fautes.

Les premières lignes doivent s’accroupir de telle sorte que lors de l’entrée en contact, la tête et les épaules de chaque joueur ne soient pas plus basses que les hanches. Les joueurs de première ligne doivent s’imbriquer oreille contre oreille de telle sorte que la tête d’un joueur ne soit pas à côté de celle d’un coéquipier. Quand une mêlée ordonnée est formée, chacun de ces joueurs doit avoir les deux pieds au sol et le poids du corps fermement en appui sur au moins un pied. Les épaules de chaque joueur ne doivent pas être plus basses que les hanches.

L’entrée en mêlée est régie par 3 commandements de l’arbitre :

  • Flexions. Les premières lignes se mettent en position de flexion, chacun des piliers touchera son vis-à-vis à l’épaule, les secondes et troisièmes lignes se lient à leur tour.
  • Liez-vous. Les 2 premières lignes se mettent en position et se lient réglementairement.
  • Jeu. Chaque équipe se met en position de poussée. Le pilier gauche a la tête libre et subit la poussée sur son épaule droite. Le talonneur et le pilier droit ont leurs 2 épaules au contact de l’adversaire. Ni le talonneur, ni les autres joueurs de la première ligne ne doivent lever une jambe avant l’introduction du ballon.

Lors d’une mêlée les défenseurs et les attaquants doivent être situés à 5 m des pieds de leur dernier partenaire de la mélée.
Le demi de mêlée n’introduisant pas le ballon est à côté du demi de mêlée adverse, il ne devra pas toucher le ballon tant qu’il n’est pas sorti de la mêlée. S’il n’est pas à sa place il devra être avec les défenseurs à 5 m.

Les gestes de l'arbitre (5) - La mêléeL’arbitre est dos parallèle aux lignes de touche, le torse penché et le bras plié. L’avant-bras faisant un mouvement de haut en bas indiquant qu’un pilier a tiré son vis-à-vis vers le sol.

Tous les joueurs de première ligne doivent être fermement et continuellement liés du début à la fin de la mêlée. Les joueurs de première ligne ne doivent pas se contorsionner, fléchir leur corps, ou effectuer toute action risquant de provoquer l’effondrement de la mêlée.

L’équipe sera sanctionnée par une pénalité.

Par Daniel et Irène Rung

Photo (1) extraite du fascicule « World_Rugby_Laws_2016_FR.pdf » depuis le site http://laws.worldrugby.org

Retrouvez tous les articles en suivant ce lien amistade-paris.fr/bord-de-touche-3/question-arbitrage