Racing-Métro 92

Le Racing-Métro 92 est un club altoséquanais de rugby à XV français basé à Colombes (Hauts-de-Seine) né de la fusion des sections rugby du Racing club de France et de l’US Métro en 2001, le numéro « 92 » est celui du département des Hauts-de-Seine.

Ses couleurs sont Ciel et Blanc.Il participe actuellement au Top 14. Le club évolue au stade Yves-du-Manoir à Colombes, le stade a une capacité de 12 000 places avec l’ajout d’une tribune latérale provisoire couverte.

Palmarès

  • Championnat de France
    • Vainqueur : 1892, 1900, 1902, 1959, 1990
    • Finaliste : 1893, 1912, 1920, 1950, 1957, 1987
  • Challenge Yves du Manoir

    • Finaliste : 1952

Stade Yves du Manoir

Un nom mythique pour un stade qui ne l’est pas moins. Place forte du rugby français entre 1908, année du premier match contre l’Angleterre devant 5 000 spectateurs et une défaite 19 à 0, et 1972, année du dernier match également contre les Anglais, avec une victoire 37 à 12 devant 33 860 personnes. 

Construit en 1907, il porte le nom de « stade du Matin », du nom du journal quotidien parisien. Ce stade devient, en 1919, le « stade de Colombes », puis en 1924 le « stade Olympique de Colombes » et enfin à partir de 1928 le « stade Yves du Manoir », du nom de l’ouvreur du Racing et du XV de France, Yves Frantz Loys Marie Le Pelley du Manoir, qui venait de se tuer en pilotant un avion. Pour les Jeux de 1924, l’architecte est Louis Faure-Dujarric alors capitaine de l’équipe du Racing. 

L’équipe de France de rugby y disputa 97 matches pour 50 victoires, 5 nuls et 42 défaites. Principal visiteur l’Angleterre avec 21 matches, mais aussi l’Allemagne 3 fois, les Maoris 1 fois, la Nouvelle Galles du Sud 1 fois et les États Unis 1 fois. 

Le record de spectateurs fut pour le France-Galles du 26 mars 1955 avec 53 025 personnes payantes pour une recette de 19 629 575 francs auxquelles il faut ajouter 4 000 scolaires invités. Le record absolu du stade appartient au match de Coupe des Clubs Champions de football, Benfica-Ajax d’Amsterdam, du 5 mars 1969 avec 63 638 spectateurs.

En rugby il n’y eu que trois finales à Colombes : en 1908, Stade Français-SBUC 16 à 3 devant 5 000 spectateurs, puis en 1913, Bayonne-SCUF 31-8 avec 20 000 personnes pour une recette de 28 000 francs, et enfin en 1923, Toulouse-Bayonne 3-0 pour 15 000 spectateurs et 115 000 francs de recette.

Pour s’y rendre en transport en commun : métro ligne 13, terminus Asnières Gennevilliers – Les Courtilles, puis navette gratuite de la RATP à droite en sortant de la station.

Stade Yves du Manoir

Stade Yves du Manoir

Partagez !