La semaine stadiste, s14

Et toujours la rubrique hebdomadaire de notre Ami Jean-Pierre Bacon qui suit au jour le jour l’actualité de notre Club préféré :

Samedi 2 Avril

Tout d’abord, retour sur vendredi dernier et cette nouvelle initiative dotant les talonneurs de mini-caméras;. Bien évidemment le 1er avril était passé par là… et pourtant l’idée mérite d’être approfondie (je blague) même si la mêlée doit garder sa part de mystére.
Deux mots pourront résumer notre saison : déception et indiscipline ! Il est certain qu’une défaite à Mayol était dans le domaine du prévisible, mais quand même, il y a la manière, et là franchement ! Pas de conquête, des fautes à la pelle, comme  d’habitude. 
Comment peut on gagner un match en passant 20 minutes à 14 ? Comment continuer à faire les mêmes fautes, matchs après matchs? That is the question.

Bon anniversaire à James Haskell, en lui souhaitant la meilleure des coupes du monde.

Dimanche 3 Avril
Les dimanches se suivent pour nos Espoirs, défaits à domicile par Narbonne 24 à 11, les voici 8ème sur 10 dans leur poule.
Bravo à notre moins de 17 ans, Maiau, qui en entrant à la 45ème minute a pu participer à la victoire de l’équipe de France sur les anglais à Malemort 18 à 12.

Lundi 4 Avril
Participation de notre Président au « Forum  » d’Infosport. J’ai trouvé notre Président combatif et bien que touché, pas coulé. Courage Max, nous ne vous laisserons jamais tomber.

Mardi 5 Avril
Entraînement à la Cité U par une belle fin de matinée. Tout le monde est bien conscient qu’une défaite vendredi soir face à Montpellier serait la pire chose qui puisse nous arriver et que la fin de saison pourrait ressembler à une émission de télé -réalité sur TF1, l’épouvante !
Contrairemant à la semaine dernière, nos joueurs se sont pliés de bonne grace au jeu des questions et des signatures face à une classe de lycéens.
L’aprés midi, conférence de presse Amlin Cup à Géo André, « non, le Stade n’est pas réduit à l’état de poussière » dixit notre Président.
Toujours notre Président, qui devait être honoré en tant que « Ambassadeur du RUGBY parisien » par le comité d’Ile de France de Rugby, la moindre des choses.

Mercredi 6 Avril

Le Parisien nous confirme le départ de Lionel Beauxis pour Toulouse, pour ma part j’ai la désagréable impression qu’il est parti depuis un bon bout de temps !

Jeudi 7 Avril
L’avenir du Stade est le leitmotiv de beaucoup de journeaux, spécialisés ou non. Il est indiscutable que le paysage rugbystique ne peut se passer du Stade. Les commentaires vont bon train quant au devenir de notre club préféré. Laissons faire et dire.

Vendredi 8 Avril

Journée importante, que dis-je cruciale.
Cela commence mal en apercevant un bandeau rose sur le haut de la Une du journal de rugby à connotation toulousaine, à couleur verte du vendredi, nous annonçant que le Stade Français pourrait être vendu. Je comprends très bien que le Président Guazzini puisse être déçu par la saison pour le moins médiocre de son équipe, je comprends tout aussi bien que le rugby ne ressemble plus tout à fait et même plus du tout à celui qu’il a connu à son arrivée, mais franchement le Stade sans Max, vous y croyez, vous ? Moi je ne peux m’y faire et je ne peux croire que Max partirai avant d’avoir pu fouler la pelouse de son nouveau STADE JEAN BOUIN.

Je dis bien son stade, car si quelqu’un s’est investit pour ce projet c’est bien lui, essuyant des attaques personnelles pour le moins dépourvues d’élégance. Allez Max, rien que pour nous, un peu de rab, même si parfois c’est compliqué.

La semaine se voulant complète, vous ne pourrez lire la fin que demain matin, samedi. Ce soir se déroulant à Charléty ce quart de finale de Amlin Cup contre un Montpellier Hérault venant avec des ambitions plus que limitées. Un petit compte rendu de cette rencontre sera donc écrit à chaud dès mon retour du stade. Je n’ose envisager une défaite face à un club qui a clairement fait son choix en alignant une équipe B, privée de la majeure partie de ses titulaires. La défaite serait un coup mortel porté à notre image.

Alors allons y gaiement et à tout à l’heure !

On est en demie !

Voilà, malgré l’heure tardive, la semaine se termine avec le résultat de ce quart de finale de AMLIN CUP. On peut le dire de plusieurs manières : « Seule la victoire est belle », « Peu importe le flacon, pourvu que l’on ait l’ivresse » ! Bref, nos Stadistes se sont imposés 32 à 28, mais que ce fut compliqué. Pensez donc 16 à 0 pour les visiteurs après un quart d’heure de jeu. Enfin de jeu est un bien grand mot, car ce fut un grand désert de rugby, indigne d’un quart de finale de quoi que ce soit.
On ne peut dire que ce fut un match d’anthologie, loin de là, mais le Stade a gagné le droit de défier l’ASM fin Avril, toujours à Charléty et c’est bien là le principal. De plus malgré les départs en vacances l’ambiance était là et nos joueurs n’ont pas cessé d’être soutenus. Et pour une fois que les AMIS étaient réunis dans une même tribune l’on a pu voir qu’ils existaient enfin, il était temps ! VIVEMENT LA DEMIE !

Voilà la semaine est terminée, bonne nuit à toutes et à tous et à vendredi prochain !

Partagez !