La semaine stadiste, s42

Samedi 15 octobre Nos deux soldats roses et bleus sont en finale. Bravo, tant mieux pour eux et pour les anciens Stadistes qui ont participé à cette aventure du bout du monde. Superbe aussi cette matinée passée avec les Amis dans une ambiance très « rugby » et de plus relayée par France Info. Mais pour le reste, pardonnez-moi, expliquez-moi comment, si l’on aime le « Rugby », Sport Roi, on peut prendre un quelconque plaisir à la victoire d’un XV de France tellement en manque d’ambition. Comment peut-on hurler sa joie après la victoire d’une équipe bouffée par quatorze Gallois qui eux, ont joué au rugby. Bien sûr, ils n’avaient qu’à passer leurs pénalités, bien sûr l’expulsion est justifiée (quoique Estebanez…), mais quand même, doit on tout sacrifier au résultat ! Pourquoi à quinze contre quatorze, n’a -t-on pas envoyé un peu plus de jeu ? Alors évidemment maintenant tout le monde se prépare pour la finale, « Allez les Bleus » bien sur ! Mais ce n’est pas de cette manière que l’on fera aimer le rugby aux générations futures. Revenons à nos Stadistes, et à nos jeunes. Week-end très parisien, car tous nos jeunes à l’exception des espoirs se verront confrontés à leurs homologues du Racing Métro. Les espoirs pour leur part et pour la première journée de championnat iront à Tarbes manger des haricots. Merde à l’équipe première qui j’en suis certain, va nous ramener quelque chose de « Gerland ».

Dimanche 16 octobre

Radike Samo ne sera pas le troisième Stadiste (stadiste un jour…) en finale de cette « World Cup ». Les Blacks ont fait la loi et ce n’est que justice. TOP 14 à Gerland où nous rendions visite au nouveau promu le « LOU ». Après ce que j’appelerais une « sorte de demi-finale », encore un mauvais match (mais dans quelle merde on commence à s’enliser), mais de TOP (pas si top) 14. Mes impressions d’entraînement étaient mauvaises, moi qui voyait notre équipe faire un truc à Gerland, c’est pour le moins raté ! A aucun moment notre équipe n’a su prendre des Lyonnais courageux, certes, mais derniers du Championnat. Cette rencontre était largement à la portée de nos joueurs. Attention nous commençons à filer un mauvais coton et vues les trois prochaines rencontres qui nous attendent, la fin d’Automne pourrait devenir catastrophique. Les vieux démons ne tarderont pas à ressurgir et gare à la casse !! Comme par hasard, l’un des meilleurs lyonnais de ce match fut un certain Arnaud Marchois. Salut Arnaud !

Lundi 17 octobre

Le dimanche à Bamako, c’est le jour de mariage, le lundi à Paris c’est le jour où on fait le point sur les résultats des jeunes. Allons-y c’est parti ! Pour leur première journée, nos « Espoirs » l’ont emporté à Tarbes 38-18. Les « Reichel » ont vaincu le Racing Métro 24-14, les Crabos ont subi la loi de ces mêmes Racingmen 18-10, les « Alamercery » ont battu, devinez qui, mais oui le Racing 27-23, et pour terminer, les « Gaudermen » ciel et blanc ont baissé pavillon devant nos Stadistes 26-13. Résultat des courses :trois victoires à une pour nos jeunes pousses. Bien joué ! Ah oui, je vous avez promis de vous dire qui était Gaudermen dont un challenge porte le nom. Voici la réponse. Pierre Gaudermen fut joueur de rugby au Stade et au Racing, mais surtout il fut un as de l’aviation durant la première Guerre Mondiale. Il occupa ensuite d’importantes fonctions au sein de la « FFR » et donna son nom à la plus importante compétition cadets. Même si cela n’a l’air de rien, je suis très fier de voir que certains d’entre vous ont appris quelque chose aujourd’hui.

Mardi 18 octobre

Entraînement à la « Cité U », pas pour nous qui n’en avons nul besoin, mais pour les joueurs qui eux…! Première scéance pour « Super Mario », surtout observateur. Retour des autres Argentins, qui, je l’espère, sauront amener cette « Grinta » qui nous fait tant défaut. Depuis quelques années et en feuilletant un peu tout ce que j’ai pu écrire, je me rends compte que le verbe que j’ai le plus employé est le verbe : »espérer ». Partant du principe que l’espoir fait vivre, il va falloir des générations pour me permettre de vivre dignement. Au boulot !

Mercredi 19 octobre

Je me suis fais la promesse que dans cette rubrique, je parlerai surtout du Stade. J’en entends déjà certains qui vont se plaindre du fait que je ne parle pas, ou très peu de notre XV de France. Alors pour faire plaisir à tout le monde (ce que les hommes politiques ne peuvent pas faire, moi, je le peux), je vais combiner les deux. Ayez un peu de mémoire braves gens, cette histoire d’une équipe ayant virée son entraîneur, peut être pas pour incompétence mais plus précisément pour incompréhension, ne vous rappelle rien ? Bien joué ! En 2000 nos Stadistes firent de même et… furent Champions, Mesdames et Messieurs !! Mais à cette époque, il y avait des mecs avec qui il fallait y aller, les Juillet, Landreau, Dominguez et compagnie, comme le dit la chanson : « C’étaient pas des enfants de salauds ». Avons-nous les mêmes, la question mérite d’être posée.

Jeudi 20 octobre

A première vue, il n’y aura pas de gros changement à Agen par rapport à l’équipe défaite à Lyon, dommage ! Par contre, et çà c’est un plus, Dupuy devrait tenir sa place. Nous en avons bien besoin de notre demi de mêlée. Les argentins sont là, mais certains (Rodrigo) ont encore besoin de repos. Je ne fais pas de favoritisme, mais moi, il y a un mec qui me plais bien, c’est Scott La Valla, notre yankee. Il a toujours le sourire et de plus, ce qui ne gâte rien, ce jeune homme a la tête bien pleine De plus il m’a confié que son compagnon d’études, Teddy Rinner ne lui faisait pas peur. Vas-y Scott plies le ! Rendez vous compte, deux joueurs Stadistes, Lyons et Turinui figurent parmi les six qui ont joué l’intégralité des matchs depuis le début du championnat, c’est à dire 560 minutes. Et les 35 heures alors !!

Vendredi 21 octobre

Mine de rien, elle est passée bien vite cette semaine.pour se terminer en plus avec une bonne nouvelle. Le journal jaune à connotation toulousaine nous apprend que les riverains de notre Jean Bouin ont épuisé tous les recours, enfin ! Il faut quand même souligner leur pugnacité, allez courage les enfants, vous avez encore Roland Garros pour vous défouler. Et même, Mesdames, comme tout cela va vous donner du temps libre, apprenez donc à faire la cuisine pour vos petits maris qui c’est certain, viendront profiter avec nous de ce nouveau bijou et qui devront se restaurer après ces joutes viriles, mais correctes. Ah le sport !! quoi de plus beau. Reste à savoir pour le Stade, s’il s’agira d’une location ou d’une concession. Bon ben je vais vous laisser, car demain il faut nous préparer à soutenir nos joueurs en terre agenaise, et cela ne sera pas aisé. J’ai bien mon avis, mais comme me l’a fait gentiment remarquer un membre du bureau des « AMIS », la semaine dernière je les avait trouvé très bien nos joueurs… avant le match, et bonjour les dégats. Alors maintenant, je me tais.

A la semaine prochaine et « Allez le Stade ».

Partagez !