La semaine stadiste, s43

Samedi 22 octobre

Début d’un week-end de feu, allons nous tenir la distance ? THAT IS THE QUESTION ! Commençons par le TOP14, puisqu’il faut en parler. Tout avait pourtant si bien commencé avec la réception par les Amis de notre ancien mais toujours « Président » Max Guazzini, qui nous a fait l’honneur et la joie de venir déjeuner avec nous, et ensuite d’assister à un nouveau naufrage de ses anciens protégés à Agen. Il était accompagné de Marc Pallain, son ami et administrateur des « Socios ».

Comme à l’habitude un début de match catastrophique et pour terminer, un nouveau bonus offensif offert à nos hôtes. Je le disais la semaine dernière, attention, ne nous laissons pas entrainer dans les profondeurs du classement, car naviguer en eau trouble peut faire couler le bateau.

Chez nos jeunes, seuls les Espoirs seront sur le pont, à Saint Germain contre les Rochelais.

Dimanche 23 octobre

Ce fut beau, mais triste ! Quelle déception, pour nous bien sûr, mais surtout pour nos Coqs qui avaient sorti leurs ergots et qui ont livré une extraordinaire finale. Pascal et Dimitri nous ont fait honneur et ont porté très haut les couleurs stadistes. Lors de leur retour parmi nous, sachons leur montrer notre gratitude. C’est certain, il faut qu’ils se reposent, mais nous avons quand même bigrement besoin d’eux.

Et ce que je souhaite par dessus tout, c’est que toutes les petites chamailleries qui ont pu naitre pendant cette « New Zealand’s World Cup » partent dans l’oubli et que l’on se souvienne uniquement des bonnes choses. En disant cela c’est surtout à Marc Lièvremont que je pense, il a quand même conduit son équipe en Finale.

Lundi 24 octobre

Nos Espoirs ont battu difficilement La Rochelle hier après-midi 30 à 25. Cette équipe avait pourtant belle allure avec les Bonfils, Tomiki, Briatte, Plisson, Valançon, Rokobaro et autre Bonneval. Pour en revenir au match de samedi dernier à Agen, il y a une stat qui tue : 17 turnovers concédés par le Stade contre 8 aux Agenais. Comment peut-on gagner un match avec autant de ballons perdus ? Et si les Agenais se sont fait 68 passes pour nous planter 37 points et marquer 4 essais, il nous en a fallu 143 pour 1 seul essai et 13 malheureux points. A première vue, on a un problème pour avancer.

Mardi 25 octobre

On en sait un peu plus sur les animations pour le match au Stade de France. Mini-concert du talentueux Thomas Dutronc (qu’est ce que j’avais aimé Delpech, mais c’est mon problème), du basket acrobatique, une grande parade des écoles de rugby, les toujours très attendues Girls du Moulin Rouge, une victoire du Stade contre Clermont et bien sur pour terminer, un super feu d’artifice.

On ne va pas s’ennuyer en ce samedi après midi !! Nous aurons peut être, mais rien n’est fait, le fameux duo Bruyère – Jacquouille qui devrait nous interpréter des airs du Pays Bigouden, à suivre…

Mercredi 26 octobre

Décidément, nous avons toujours des problèmes avec les instances dirigeantes. Voilà maintenant que David Attoub est une nouvelle fois convoqué devant la commission de discipline pour un placage dangereux lors du dernier match contre Agen. Vu son pedigree, prions mes frères pour la clémence. David a déjà largement payé son dû et si la faute avait été si grave il aurait pris tout de suite un rouge et non un jaune.

Pascal Papé, lui, a des problèmes avec la presse néo-zélandaise. Il aurait craché sur un journaliste kiwi à la sortie d’une soirée. A force de balancer leur merde, ces messieurs devaient bien s’attendre à ce qu’elle leur retombe sur le bout du nez. Connaissant un peu Pascal, il a du en falloir beaucoup pour qu’il en arrive à ce geste. Et avec toute la haine que ces baveux ont déversé sur nos Bleus, je dirais que c’est bien fait pour celui qui a mangé (si l’on peut dire).

Pour terminer, la meilleure : la France va être sanctionnée pour s’être avancée trop prêt des Blacks pendant le Haka. Alors celle-la elle est bonne ! Les Blacks,avec tout le respect qui leur est dû, ont le droit de provoquer leurs adversaires, mais les autres ont tout juste celui de la fermer. Lapasset franchement, que fous-tu à la tête d’un truc où toi le Président, tu as comme les autres le droit de fermer ta gueule et où tu ne peux que laisser les Français se faire avoir à chaque fois. Un conseil, si çà doit continuer comme cela, passe la main car tu ne sers à rien.

Jeudi 27 octobre

Grande halte à la Cité U, pour voir un peu l’entraînement de nos troupes. Maintenant, je l’avoue, j’hésite à donner mon avis sur la qualité dudit entraînement. Because la derniére fois où je l’ai trouvé bon, on a pris une volée. Alors maintenant, silence radio.

Par contre, et bonne nouvelle, nos Argentins se sont entrainés normalement. Peut être le retour de Rodrigo et de Felipe Contepomi ?

De plus, ravi je fus (ça c’est du texte), de pouvoir discuter avec le Président Savare qui était présent en compagnie de Richard Pool Jones et d’Eric Bayle patron du rugby sur Canal et très malheureux des perfs de l’Aviron ces derniers temps.

Vendredi 28 octobre

Déjà,la semaine se termine, mais pour mieux recommencer la semaine prochaine. Et en plus, bande de petits veinards, les premiers jours de la prochaine semaine seront en direct de Biarritz. Etudier la réaction des Biarrots lors du match Stade Toulousain – Stade Français, voir où vont leurs préférences, et si possible les convertir à la cause Parisienne. Rien n’est gagné, mais s’ils prennent une taule à Clermont, ils seront beaucoup plus réceptifs et moins chambreurs.

Envoyé spécial en terre sudiste est un vrai challenge, je n’oublierai pas de passer parmi vous après l’office. Beaucoup de changements à prévoir dans l’équipe de départ au Stade Français. Le « Clasico » comme on l’appelle, me parait cette année un peu défraichi, nous ne combattons plus dans la même catégorie et la meilleure preuve en est, le déplacement du match à « Ernest Wallon » au lieu du « Stadium ». Qu’importe, ce serait une bonne idée d’aller les taper chez eux !

A première vue Jean-Baptiste Gobelet devrait nous quitter pour rejoindre l’équipe de France à 7. Pour des raisons financières dit-on, peut être, mais alors pourquoi Kelleher plutôt que Gobelet. Si vous avez une idée, faites le moi savoir.

Allez mon train m’attends, je vous embrasse toutes et tous et j’espére vous retrouver la semaine prochaine.

Partagez !