La semaine stadiste, s45

Samedi 5 novembre

Il y a des jours comme çà, où l’on s’endort heureux, conscient d’avoir vécu une journée pas comme les autres, eh bien mes Amis ce fut le cas aujourd’hui. Quel pied, voir nos Stadistes préférés se défaire de cette manière du leader Clermontois restera comme un grand souvenir ,et de quelle manière !
Du jeu, de l’audace, de l’envie et que sais je encore. Il y a très longtemps que nous attendions une telle prestation de nos joueurs, merci et merci encore !!!
L’avant et l’après match furent du même niveau, remercions « les Arvernes de Lutèce » et en particulier leur Président Jean-Pierre pour leur accueil et la sensationnelle organisation de cette manifestation. J’y reviendrai dans la semaine, mais nul doute qu’avec les liens qui se sont crées entre nos deux Associations, beaucoup de choses sont à faire dans le futur pour l’intêret de tous.
Quel bonheur également, à la sortie du stade de croiser un Max Guazzini, anonyme (ou presque) parmi les supporters Stadistes et lui aussi très heureux.
Dans l’euphorie générale, n’oublions pas que tous nos jeunes seront sur le pont en ce premier week-end de Novembre. Plus que jamais, »Allez le Stade » !

Dimanche 6 novembre

Nos espoirs ont vu leur rencontre à Biarritz remise, malgré cela ils sont troisièmes de leur poule à un point des leaders Rochelais et avec donc un match en retard. Les « Reichel » se sont montrés intraitables avec leurs voisins de Bobigny 93 : 52-8,de même que les « Crabos » victorieux eux 58-3. Quant aux « Alamercery » et aux « Gaudermen », défaites face aux nantais,14 à 13 pour les premiers et 16 à 12 pour les seconds.
Preuve du « renouveau stadiste », la présence de Thomas Savare sur plusieurs plateaux de télé et de nombreux articles dans la presse.
Pour en revenir au match d’hier, une petite larme (et oui,je ne suis pas qu’une plume, j’ai un coeur moi), lorsque l’apparition de Max sur le grand écran déclencha une formidable ovation.

Lundi 7 novembre

Tout ce petit monde ne perd pas de temps, figurez vous que l’on commence déjà à parler de transfert. En particulier de celui de Dimitri au Racing. Ah si c’était le Stade qui courtisait un joueur « ciel et blanc » on aurait déjà entendu « Foncia man » se lamenter. Dimitri attends un peu ton nouveau Jean Bouin pour aller sous d’autres cieux, je suis certain que tu aurais des regrets .Après tu pourrais toujours aller voir l »Arena » du Racing, s’il se fait un jour.
Bon là je vais vous laisser car je vais me faire un petit plaisir égoiste et revoir tranquillement la rencontre de samedi dernier. Dès que c’est terminé je reviens vous dire ce que j’en pense. A plus !!!
Vraiment un bon match de rugby, une équipe du Stade pleine d’initiatives, pourvu que cela dure. Pourquoi pas cette place dans les six,sur cette rencontre,tous les espoirs sont permis.

Mardi 8 novembre

Où l’on parle du retour d’Olie Phillips comme joueur supplémentaire, vu le manque d’ailiers après la blessure de Julien Arias. Bonne idée,car avec les centres que nous avons,plus Contepomi, « Zébulon »aurait les moyens de montrer toute l’étendue de son talent.
Revu ce qui est considéré comme l’essai de l’année. Marqué par notre vieille connaissance Radike Samo lors du match des Tri-Nations contre les Blacks. Quelle percée mazette! 60 mêtres d’une course folle pour un essai d’anthologie. Je ne me rappelais pas que tu courais si vite Radike.

Mercredi 9 novembre

Alors la, j’aime ! Notre Président ne manque pas d’humour et celà me ravit. Figurez vous que lors de la conférence de presse organisée pour la présentation du prochain « derby » francilien, Thomas Savare a offert à notre ami Jacky Lorenzetti un exemplaire du calendrier des « Dieux du Stade », pas content le Fonciaman. Il s’est vengé le « Ciel et Blanc » en disant que le Stade devait son futur Jean Bouin aux contribuables, alors que lui se payait son Aréna tout seul comme un grand. Quelle élégance !
Seul point positif, s’il n’aime pas trop Thomas Savare, Jacky le préfère quand même à Max. Qu’est ce que cela devait être ! Pourquoi tant de haine !! Dimitri tu vois où tu risques de mettre les pieds…

Jeudi 10 novembre

Retour de la « Amlin Challenge Cup », bon et mauvais souvenir à la fois. Car après le parcours exemplaire de notre équipe la saison dernière, la défaite en Finale fut dure à avaler.
Une poule largement à notre portée, pratiquement identique à celle de l’an passé. Premier match en terre britannique, qui, s’il est bien négocié, pourrait dès à présent ouvrir les portes des quarts. Mais attention ensuite, car avec les Toulon, USAP, Wasps et autres Sale, cette édition a l’air plus relevée que la précédente.
Mais à première vue, Mikael Ceika n’est pas parti là-bas pour plaisanter, car l’équipe de départ tient la route. Je pensais que le coach ferait souffler quelques joueurs et qu’il donnerait un peu de temps de jeu à certains espoirs, mais que nenni, la grosse artillerie est de sortie. Allons y gaiement et pousuivons sur la lancée du match de Clermont.

Vendredi 11 novembre

Retour sur le match d’hier soir. Voilà une bonne manière de débuter cette nouvelle édition de « Amlin Callenge Cup », battre les Anglais est toujours une bonne chose, surtout chez eux. De plus, à part comme souvent, un début de match cahotique (quelle défense, du gruyère), notre équipe a encore montré qu’elle était en gros progrès et que petit à petit la cohésion se fait entre les lignes. Et que dire de la prestation de Monsieur Felipe Contepomi, pas de doute, un grand joueur, cela fait du bien.

Nos « Amis  » présents à Worcester (pratiquement les seuls supporters Stadistes) ont parait-il passé une soirée extraordinaire, passant l’après match avec la délégation Stadiste et étant reçus de manière grandiose par les Britanniques. Bravo à tous et cela montre que « Les Amis » ont une place à part dans l’univers Stadiste et que leur manière de faire sans coller qui ce soit est la bonne. Montrons nous dignes des Anglais lors du match retour.

Bon une semaine de plus de terminée, gros week-end européen et surprise ce soir avec la défaite du Racing à domicile contre Cardiff. Jacky tu aurais du montrer le calendrier à tes hommes pour les mettre en colère de ne pas y figurer. A la semaine prochaine et « Allez le Stade » !

Partagez !