Trafalgar strain (la souche Trafalgar)

Puisque « toutes les précautions sportives avaient été prises » (dixit Fabien Galthié), la seule raison de la défaite du XV de France est bien là. La faute (elle mérite bien la Noix de la semaine !) à la souche Trafalgar.

Cette  souche, endormie depuis 1805, qui s’insinue dans les corps et les esprits. Qu’on en juge plutôt.

C’est bien elle qui dévie la trajectoire d’un coup de pied pour nous sortir en ballon mort. Bien elle qui fait pousser la mêlée en travers et qui accroche le bras du sauteur en plein vol !. Bien elle qui affadit la puissance de notre pack face au maul destructeur adverse ! Bien elle qui tétanise les finisseurs, aussi bien ceux qui n’ont pas entamé grand chose (Aldegheri, Woki, Chat, Cazeaux, Gros) que ceux resté cloués sur le banc (Serin, Ntamack, Jelonch) !

Bien elle qui fait frétiller le brin d’herbe à la 80ème pour faire commettre le dernier en-avant ! Ne cherchons pas plus loin. Cette nouvelle souche variante anglaise est bien la seule responsable du revers de notre équipe, pourtant favorite selon tous les experts.

Comme il y a peu de chances qu’elle ait pu infiltrer le Pays de Galles, soyons rassurés : Nos Bleus ne vont faire qu’une bouchée des Dragons le week-end prochain ! Mais, comme dit toujours Fabien Galthié, « le risque zéro n’existe pas « .

Yvon Cauchois

Président de l’association des Amis du Stade français Paris

Partagez !