La noix du printemps

Bien sûr Claude Atcher, le monsieur Coupe du Monde de Rugby 2023, se gargarisait devant les media de l’engouement suscité par la mise en vente des premiers packs de la Coupe du Monde 2023. Il s’agissait, d’évidence, de la réaction d’un homme uniquement préoccupé par la perspective de la dernière ligne comptable de l’évènement sportif majeur en matière rugbystique. Désolé pour l’attente des internautes devant les caméras et probablement s’esclaffant en sablant le champagne en privé pour célébrer le buzz !

Faut-il pour autant le suivre sur ce terrain, même si chacun comprend qu’il est essentiel que l’opération affiche un delta positif à l’issue de sa réalisation ?

  • Que de temps perdu à essayer de s’immiscer dans la sempiternelle liste d’attente des candidats au sésame. Des heures à espérer. Un exemple : 10 connexions perdues entre 18h00 et 22h45 pour finalement lâcher l’affaire … A 23h15 : packs indisponibles partout sauf à Saintt Etienne. Je suis Vert. Ras le Chaudron.*
  • Une préoccupation financière qui fait fi du travail bénévole de centaines d’amateurs, relégués au rang de consommateurs de supermarchés… Là où il eût été plus moral de privilégier les acteurs du rugby hexagonal, les licenciés et les abonnés des clubs.
  • Là où des propositions sont faites en direction des jeunes (exemple : le mercredi des enfants à Roland Garros) , rien n’est envisagé pour eux.
  • Une discrimination qui n’a, nulle part ailleurs, son pareil : seuls les titulaires de Mastercard avaient accès au lancement de l’opération. Détenteurs de carte Visa, attendez votre tour ! A quand une discrimination similaire dirigé vers les propriétaires de telle ou telle marque de véhicule !

Cette Noix de la semaine, vous la méritez plus que tout. Méfiez-vous toutefois du retour de bâton ! A force de mépriser à ce point les vrais amateurs de rugby en France, ces derniers pourraient se détourner du seul objectif qui vaille : la promotion du rugby auprès de la jeunesse.

*Combien d’Amis nous ont fait part de leur désarroi. Tel notre Ami coupé dans son élan alors que sa progression dans la liste d’attente atteignait 99%. Que de témoignages de cet irrespect du comité d’organisation dirigé par Claude Atcher ! 

Yvon Cauchois

Président de l’association des Amis du Stade français Paris

Partagez !