La noix du 28

Souvenons-nous ! C’était au sortir de l’épisode Romain après Italie-France. Les dirigeants de la FFR étaient convoqués au ministère pour évoquer le respect strict des précautions sanitaires au sein du groupe France. Personne n’avait été convaincu des conclusions rendues publiques par les différents intéressés : la clémence ressemblait plus à la recherche de l’apaisement avec la FFR auréolé de ses performances du moment et des perspectives qui s’offraient à elle (remporter le Tournoi !). 

La semaine dernière, à quelques encablures de son match en retard face à l’Ecosse, la FFR célébrait la Journée de la Gaufre, attisant , avec l’arrogance qu’on lui connaît, les braises d’un épisode que l’on croyait révolu. En se moquant frontalement des réactions du plus grand nombre face à cette bulle à trous.

Eh bien la FFR s’est « gaufré » et mérite la belle Noix de ce dimanche. Fabien Galthié évoque la fatigue pour expliquer la défaite du XV de France (3 matchs en 3 semaines) : il ne tenait qu’à lui et à son équipe de jouer la rencontre à la date prévue ! Qui plus est, deuxième excuse la météo, ce jour-là le terrain sec aurait permis à nos Bleus de mieux s’exprimer. A la FFR et son staff de respecter scrupuleusement les règles qui avaient été édictées. Toutes les autres équipes l’ont fait ! Bravo à l’Ecosse, privée de cartes maitresses comme Maitland et Bathi,(retenus vendredi par leurs clubs hors de la fenêtre internationale), qui l’a emporté face au XV de France.

Souhaitons que notre Stade, avec la nouvelle direction de la LNR,  travaille en bonne intelligence avec la Fédération et ne montre aucune complaisance envers ceux qui y sont aux affaires. 

P.S. : Si c’était la première fois, je me tairais. Mais ce n’est pas le cas. Les mails de la FFR arrivent régulièrement après l’événement. Ainsi , vendredi 23h49 arrive le message « Soir de Finale ». Heureusement nous n’avions pas besoin de ce rappel … les protagonistes étaient déjà sous la douche.

Yvon Cauchois

Président de l’association des Amis du Stade français Paris

Partagez !