Alexandre Ruiz – Une Orange ou une Noix ?

Il y a quelques semaines nous évoquions le débat qui agitait la sphère arbitrale et le monde du rugby dans son ensemble : quelle place accorder à la vidéo afin d’éviter les sempiternelles récriminations et les interruptions de jeu préjudiciables au rythme des rencontres ?

Nous évoquions aussi l’expérimentation actuelle dans l’hémisphère Sud du challenge, c’est à dire les recours à l’appel vidéo sur demande du capitaine d’équipe (le quota d’appels restant à définir), comme les joueurs de tennis en ont pris l’habitude sur certaines surfaces.

Baptiste Serin, lors de Clermont – Toulon ce samedi, s’est inspiré du débat après avoir constaté le talonnage à la main illicite de Taofifenua dans un ruck qui lui avait fait commettre un en-avant, talonnage qui avait échappé à la vigilance d’Alexandre Ruiz, l’arbitre. Ce dernier, sans doute pour valider sa décision, proposa de revoir à la vidéo l’action. Baptiste avait raison : pénalité pour le RCT et carton jaune pour le deuxième ligne auvergnat !

Alors décidez dans ce dilemme, dont les philosophes s’empareront sans doute :

  • Orange pour le féliciter de sa bonne moralité ou
  • Noix pour infraction au règlement actuel de Word Rugby qui laisse l’arbitre seul décisionnaire du recours  à la vidéo.

Après ce retour dans les 6 de nos Roses, bon dimanche !

Yvon Cauchois

Président de l’association des Amis du Stade français Paris

Partagez !