La Noix de la semaine

Ce pourrait être une fois de plus Eric Bayle pour son qualificatif pompeux et prétentieux attribué à Christophe Urios, « le qualificator » au prétexte qu’il qualifie l’équipe dès lors qu’il l’entraîne. Pas sûr qu’à la tête d’Agen cette année on aurait retrouvé le SUA dans les 6 !

Le « vociférator » du Hangarena, dont nous avons déjà blâmé les interventions  au cours des matchs du Racing, a une fois de plus frappé : il semble le seul et unique supporter de l’équipe … ou bien éteint-il ses comparses. Lui aussi mériterait la Noix. Par bonheur, puisque nous ne l’entendrons qu’une fois la saison prochaine, nous préférons l’ignorer et l’abandonner à ses délires.

Force est de reconnaître que le stade d’Aguilera et ses services ont dépassé toutes les bornes et méritent amplement la Noix de la semaine.

Remplir les tribunes (9 000 spectateurs recensés pour une jauge à 5 000) , abandonner la distanciation et son respect, sous les yeux des caméras de Canal pour ce match d’accès au TOP 14 ne pouvaient laisser insensibles la préfecture des Pyrénées Atlantiques au risque de discréditer ceux qui ont suivi les directives. Quant à la mairie de Biarritz qui demande la clémence pour la ville et son club, d’aucuns seraient tentés de lui faire partager cette triste Noix.

Yvon Cauchois

Président de l’association des Amis du Stade français Paris

Partagez !