La Noix du côté de Saint Denis

La noix d’honneur de la semaine est attribuée au tandem Consortium Stade de France / FFR pour sa gestion du match France / Argentine, et ce, pour trois raisons.

La première étant une gestion des places désastreuse qui a entraîné la fermeture de l’anneau supérieur et un remplissage incomplet de l’anneau intermédiaire alors que les places à mi-hauteur derrière les poteaux se vendaient 40€ !

La seconde étant une gestion des accès calamiteuse qui a conduit bon nombre de personnes présentes dès 20h30 aux accès à louper dix minutes de match.

La troisième, et non des moindres, étant la distribution dans les travées par les stadiers, d’instruments imitant à s’y méprendre la « douce mélodie » du vuvuzela pourtant interdite de stade durant EURO 2016.

Outre la pollution sonore, cette distribution intempestive a généré une montagne de déchets car le public de « fins connaisseurs de rugby » a bien évidemment laissé tous ces instruments par terre, en fin de match !

Cordialement et rugbystiquement votre

Stéphane

Un Amis du Stade français Paris

Partagez !