Match dédié à Jean-Pierre

1er janvier 2022. Avant le coup d’envoi le Stade et Jean-Bouin rendent hommage à notre Ami Jean-Pierre parti le 10 décembre dernier. Emouvant moment en mémoire d’un très fidèle supporter toujours en soutien de son Club de cœur pendant plus de 20 ans. Jean-Pierre nous te dédions ce match « Stade-Français/Perpignan », premier match retour de cette saison 2021-2022.

A l’instar de l’ambiance générale bon enfant en fin de période de fête, ce premier match de l’année à Jean Bouin est lancé sur un bon rythme. Dès la 7èmeminute, un mouvement collectif amène nos « Rose et Bleu » entreprenants à une incursion dans les 22 m catalans. Mais mauvais choix et perte du ballon, tout est à faire.

Pascale joyeuse joue et anime avec ferveur le carré des Amis. 10ème, une nouvelle action de bonne facture au cours de laquelle Kylan à prolonger au pied ne connaîtra pas d’heureuse conclusion pour les Stadistes (malheureusement). Jean Bouin apprécie et Jean-Pierre aussi.

11ème, Joris nous régale d’un drop (3-0), les trois premiers points de la nouvelle année. Après quelques minutes à l’avantage de nos « Rose et Bleu », les catalans reprennent le jeu à leur compte et échouent d’un rien l’arbitre « vidéo » détectant un en-avant, chaud, chaud… Jean Bouin soupire et Jean-Pierre aussi.

23ème, concrétisation collective et suite à une passe décisive d’Alex, Waisea franchit la ligne en seigneur pour son premier essai « 2022 », une magistrale transformation de Loris dont il a le secret du bord de la touche porte le score à 10-0. Jean Bouin applaudit et Jean-Pierre aussi.

28ème, les catalans ne s’en laissent pas  compter et réagissent positivement avec un essai bien mérité (10-7). 29ème, la réaction parisienne sur un prompt enchaînement échoue d’un rien suite à un nouvel en-avant. Jean Bouin palpite et Jean-Pierre aussi.

31ème, Waisea nous quitte momentanément, arrivée de Sékou chaudement accueilli. La fin de la première période n’est qu’une succession de pénalités de part et d’autre (pour Joris) 13-7 puis (pour Perpignan) 13-10 et sur le fil à la 41ème (pour Joris) 16-10. Nos « Rose et Bleu » virent en tête à la pause après une première mi-temps animée et menée sur un bon rythme. Reprise. Waisea est de retour, Jean Bouin est ravi et Jean-Pierre aussi.

43ème, nouvelle pénalité réussie par Joris (19-10). Ce début de 2ème mi-temps est bien à l’image du début de rencontre, beaucoup de bonne volonté de part et d’autre, mais par manque de sérieux et de réelle conviction rien de très tangible à nous mettre sous la dent (finalement une bonne occasion de remettre nos estomacs dans le droit chemin à l’abri des multiples excès saisonniers). Et à la 54ème (chiffre fétiche de Jean-Pierre), comme un clin d’œil vers là-haut, une inspiration soudaine, éclatante de vivacité, complétée par un jeu à deux avec Alex « un joli à toi à moi » du plus bel effet, de très belle facture, conduit Waisea à plonger pour le doublé. Avec une nouvelle transformation de Joris : 24 -10. Jean Bouin exulte et Jean-Pierre aussi.

De quoi souffler un peu, mais le chemin reste long. 64ème, le danger catalan un instant présent s’éloigne. 67ème, avec la volonté farouche de se montrer sous leur meilleur jour les catalans enfoncent le clou par un nouvel essai et reviennent à 24-17. A la 71ème, nouvelle pénalité réussie par Joris (27-17). Le temps s’égrène. 78ème, une ultime charge de nos « Rose et Bleu », Arthur échoue d’un cheveu. 80ème, ultime vidéo sans conséquence et tout se termine à 27-17. Jean Bouin se détend et Jean-Pierre aussi.

Première victoire « 2022 » de nos Stadistes préférés, victoire importante en cette 1ère  journée de match retour. Sans réellement être au top du top, ils ont su montrer solidarité et abnégation. Et vint le tour d’honneur de nos « Rose et Bleu », digne et tranquille. Jean Bouin applaudit et Jean-Pierre aussi.

Au passage devant le carré des Amis, nous ressentons une amicale émotion dans les regards tournés vers le siège de Jean-Pierre orné d’une écharpe et d’un maillot aux couleur du Club. Dominique le leur désigne et le leur montre, leurs salutations font chaud au cœur. 1er janvier 2022, le Stade et Jean Bouin ont rendu hommage à notre Jean-Pierre parti beaucoup trop tôt.

Au revoir l’Ami.

Allez le Stade. Allez le Stade. Allez le Stade.

Meilleurs vœux à toutes et à tous.

Par Jean-Michel Gomit – Ancien Président des Amis du Stade Français Paris

Partagez !