La Noix bien sûr à l’EPCR

Le propos n’est pas de discréditer des compétitions qu’apprécie le public des deux côtés de la Manche. A ce titre, la prestation du Connacht, hier après-midi, nous a enchantés et rendu le score final plus délicieux encore.

La qualité des  rencontres – celle qui se sont disputées – a été globalement au rendez-vous (Nous aurions aimé que nos Roses affichent le même allant que celui qu’ils ont montré hier lors du match aller).

Pourquoi, dans ces conditions, décrédibiliser ces Coupes Européennes par des décisions empreintes de tartufferies que n’aurait pas renié Molière. Laissons aux juristes le soin de démêler le vrai du faux dans les assertions des uns et des autres.

Regrettons que Toulouse n’ait pas manifesté le même empressement à défendre le Leinster par exemple quand Dublin s’est trouvé dans une situation similaire en décembre dernier.

Et accordons une belle Noix de nouveau à l’EPCR pour l’illisibilité de ces décisions. Vous avez lu iniquité de ces décisions ?

Cordialement et rugbystiquement votre

Yvon Cauchois

Président des Amis du Stade français Paris

Partagez !