Pas une Noix, une Orange

A la question de connaître sa position concernant la « charge » de Tom Ecochard sur Davit Niniashvili sanctionnée simplement d’un carton jaune, David Marty, désormais l’un des entraîneurs de Perpignan, avait poliment déclaré que son opinion n’aurait pu être que partisane. Les lyonnais, à l’image de Jean-Marc Doussain, ne décoléraient pas, réclamant la sanction suprême.

 Xavier Sadourny, le clermontois, quelques heures plus tôt, s’était montré plus respectueux quand il avait approuvé la décision arbitrale infligeant un jaune à  son pilier Davit Kubriashvili. Pour cette attitude digne, nous lui accordons volontiers l’Orange de la semaine.

Aurait-il fait la même réponse s’il avait été interrogé plus tard sur l’action amenant le rouge aux dépends de Arthur Iturria. L’histoire ne le dit pas : peut-être aurait-il botté en touche, comme beaucoup d’interviewés le font souvent en indiquant que, comme les arbitres l’ont décidé, la sanction était justifiée.

Nous osons croire que sa réponse n’aurait pas été différente.

Cordialement et rugbystiquement votre

Yvon Cauchois

Président des Amis du Stade français Paris

Partagez !