Une Noix d’Ange

L’arrière moderne, s’il veut être performant, doit être maître dans les airs. Peu importe d’ailleurs que son gabarit soit celui d’un deuxième ligne ou celui d’un ancien demi de mêlée .

Ainsi Brice Dulin reste, avec d’autres, une référence. Près de nous, Kilan Hamdaoui est aussi un modèle à suivre. On attendait donc avec avidité le duel entre Davit Niniashvili, le Georgien de Lyon et Ange Capuozzo, l’italien ( ?) de Toulouse. Si ce dernier s’est toujours montré à son avantage à l’aile, sa prestation en 15 a déçu….

La performance stratosphérique du Lyonnais a éclipsé complètement celle du feu follet italien, dépassé dans la plupart des duels aériens. De ce point de vue, il mérite la Noix de la semaine.

Plus optimistes, vous jugerez que l’arrière géorgien a éclaboussé de sa classe la rencontre du dimanche soir. Il était présent partout. Intercalé constamment en attaque, implacable en défense, gratteur à ses heures, arracheur de ballons dans le jeu courant… La démonstration fut époustouflante.

Si vous préférez lui décerner une Orange… personne, sans doute, ne vous le reprochera.

Cordialement et rugbystiquement votre

Yvon Cauchois

Président des Amis du Stade français Paris

Partagez !