Le Club, une Ame

Qu’on ne s’y trompe pas : la poignée de mains du manager à chacun des joueurs à l’issue du match ne signifiait pas nécessairement une communion entre le groupe et lui-même. La deuxième mi-temps et ses 4 essais Parisiens reflètent surement le resserrement d’un groupe autour de son capitaine dont la prestation et la volonté ont entraîné la révolte.

Grande similitude entre ce match à 5 points et une période (celle de la fusion avortée) qui avait galvanisé les énergies et focalisé les envies !

Oui, un club de rugby c’est d’abord et avant tout une âme. Le réduire à une équipe dirigeante qui serait omnipotente, à un management directif d’un autre temps, à une armée docile d’exécutants, les petits doigts sur le couture du pantalon ou du short, ce serait se méprendre et courir en conséquence les risques d’un désamour profond.

Ce club aujourd’hui a tout à prouver :

– la quatrième place ? un concours de circonstances qui peut voler en éclats au soir du 3 mars après des échéances révélatrices. (Toulon, Lyon, La Rochelle, Toulouse),

– le jeu : déliquescent sur le fond, sauvé par les éclairs de lucidité de joueurs talentueux. Oui, la folie Rose nous emporte… le réalisme Parisien ennuie,

– la quête de son public : hospitalités mieux remplies (est-ce un véritable public ?) et une indifférence plutôt sourde au soutien, lui assidu, des ses supporters qui signent ambiance, identité et fidélité au Stade Français Paris,

– la politique de formation en gestation : aujourd’hui un milieu clos qui laisse sur le bas-côté de la route des talents, des espoirs, des déçus. Paris et ses 45 joueurs serait-il si différent des autres groupes ?

– la structuration de ses instances : la pyramide à ce jour tarde à montrer les effets de sa constitution. Les mots ne suffisent jamais à insuffler un bon état d’esprit et à obtenir des résultats tangibles.

L’ analyse froide des évènements demeure un moyen, ce qui transcende toujours tout c’est bien le supplément d’âme. L’oubliera-t-on ?

Yvon Cauchois

Président des Amis du Stade Français Paris