BdT contribue à la Compensation en CO2

Pour chaque numéro de Bord de Touche imprimé, Les Amis financent une compensation carbone. Et contribue ainsi à un projet dans le nord du Brésil. Pour chaque numéro nous avons un certificat et un label.

Le label

Le projet

Le projet dans le nord du Brésil protège la forêt, à la fois comme important réservoir de carbone et comme écosystème local menacé. En même temps, il offre des opportunités de développement aux populations locales du Pará, l’un des État fédéraux les plus pauvres du pays.

Le Brésil est l’un des pays qui possède la plus grande superficie de forêt au monde – mais c’est également le pays qui connaît le plus fort taux de déforestation. 75 % des émissions de CO2 du pays y sont liées. Importante artère de transport, l’Amazone favorise les activités telles que l’agriculture et l’élevage, qui contribuent à l’extension du déboisement. L’île de Marajó dans le delta du fleuve est caractérisée par un vaste réseau de canaux et l’implantation de longue date de petits paysans. Elle possède un important écosystème, la « várzea », qui compte dix espèces endémiques. Le projet Ecomapuá protège ici une zone de 90 000 ha en interdisant l’abattage d’arbres à des fins commerciales et en créant des sources de revenus alternatives. Il participe ainsi à la protection du climat et à l’amélioration des conditions de vie de 94 familles dans l’une des régions les plus pauvres du Brésil.

Le projet permet des mesures de reboisement dans deux communes ainsi que la formation à la production et à la commercialisation de semences. La production et la transformation des baies de l’açaï, un palmier local, constitue une source de revenus supplémentaires. Ce « superfruit » fait l’objet d’une demande croissante au niveau international. De plus, les graines d’açaï sont utilisées comme base pour les biocarburants.

Le certificat

Télécharger (PDF, 139KB)

Plus d’informations : https://fpm.climatepartner.com/tracking/project/details/11151-1812-2219/1056/fr