Des raisons d’espérer

A l'image du match contre Toulouse au Stade de France, il ne nous a pas été possible de rivaliser a Clermont malgré un match des plus honorables, un très gros déficit en touche nous empêchant de bonifier nos rares instants de présence dans les 22m adverses. Néanmoins, le comportement de l'équipe fût globalement satisfaisant à l'image du guerrier Parisse, infatigable combattant qui ne quitte le terrain que lorsque d'abondants saignements l'y obligent.
Des raisons d'espérer car, avec un tel état d'esprit dans l'engagement, il n'est pas impossible d'envisager, malgré tout, une eventuelle qualification pour les phases finales.
Evidemment ce jour, une large victoire contre les Catalans s'impose. Puis, un terrible challenge se profile à l'horizon des Parisiens : vaincre à Mayol avec, en perspective, une qualification en finale d'Amlin pour la 2ème année consécutive.
Des raisons d'espèrer, ces deux prochains matches doivent présager du sort de notre équipe la saison prochaine avant le superbe derby du SDF le 5 mai.
Les joutes finales s'avèrent donc très exitantes pour les supporters, et soyons, plus que jamais, derrière notre équipe.
Des raisons d'espèrer, un grand bravo à un ancien du Club parmi les plus fidèles : Fabrice Landreau qui, sans faire de bruit et avec beaucoup de patience et d'amnégation, après une saison de pro D2 magnifique, reussit à hisser son groupe en TOP 14.
Fabrice, encore bravo et c'est avec beaucoup de plaisir que les Amis seront fiers de se rendre à Grenoble dès la saison prochaine pour des retrouvailles pleines d'émotion !

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!