En route pour ce bloc de 5

Si nous laissions la parole à Eric Bayle pour décrire ce qui attend nos Parisiens lors des prochaines semaines, il étalerait son agaçante grandiloquence, superlatifs à la pelle, sur la montagne dressée face à nos Roses.

Nous resterons plus simplement les pieds sur terre pour mesurer l’ampleur de la tâche qui s’offre à nous les week-ends qui viennent :

  • Un match à Mayol après la courte victoire (24-23) à l’aller à Jean Bouin. Toulon qui vient de livrer une prestation de haut vol à la Défense figure, on le sait, parmi les favoris au Brennus et demeure invaincu sur ses bases cette saison.
  • La réception de Castres que d’aucuns avaient enterré trop tôt et qui, non seulement est sorti de la zone dangereuse , mais prétend maintenant intégrer les 6. Signalons au passage que les derniers déplacements du CO se sont soldés par 3 victoires et un nul (à Toulouse !!).
  • Viennent ensuite 3 déplacements consécutifs à Montpellier (inutile d’écrire que le MHR est à la recherche impérieuse de points), à Bordeaux, revenu dans les 6, enfin à La Rochelle, ces deux dernières équipes n’oubliant pas leur cuisante défaite à Jean Bouin lors de la phase aller.

Nous ne sommes pas de ceux qui, à la lecture récente de la 4ème place, pensaient que l’essentiel était fait ! Aujourd’hui nous pointons à la 8ème  place , le LOU, l’ASM, l’UBB et le Stade regroupés dans un point. C’est dire que beaucoup de chemins restent à accomplir et que, une fois encore, ce sont les détails qui feront la différence.

Ces derniers nous font encore parfois défaut. Qu’ils n’ajoutent pas une pression supplémentaire sur les épaules de nos joueurs. Match après match, comme ils disent. Confiance, espoir. Ils ne doivent compter que sur eux-mêmes …. et toujours sur notre soutien télévisuel, sur notre constant attachement.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Yvon Cauchois 

Président de l’association des Amis du Stade français Paris

Partagez !