J-3 – Stade vs Leicester : Des raisons d‘espérer au travers des statistiques

J-3 : Des raisons d‘espérer au travers des statistiques

L’analyse des résultats des ¼ de finale de Coupe de d’Europe disputés depuis 15 ans montrent que 13 fois au moins un club a été chercher sa qualification en gagnant à l’extérieur soit un taux de 87%.

Mieux même en 2003 et 2006, deux clubs sont allés gagner sur terrain adverse. Seules les années 2001 et 2010 ont vu tous les clubs recevant gagner et ainsi se qualifier.

Si l’on peut raisonnablement miser sur une victoire à domicile des Saracens et des Wasps dans leur confrontation purement Britannique avec Northampton et les Exeter Chiefs, il nous reste à espérer que nos voisins du Racing 92 l’emportent à Colombes contre le RC Toulon afin d’entrouvrir la porte vers une possible qualification au Welford Road Stadium du Stade Français Paris et ainsi ne pas faire mentir les statistiques.

Mais comme les statistiques ne sont pas une science exacte, il est surement plus judicieux de miser sur une conquête dominante lors des mêlées, touches et rucks à disputer, accompagnée d’une défense sans faille avec un taux de réussite sur les plaquages proche du 100% ainsi qu’une discipline digne des matchs de haut niveau de Coupe d’Europe (moins de 10 fautes).

Le retour des joueurs cadres ainsi qu’un esprit de revanche bien légitime après l’épisode du dernier match à Jean Bouin, les joueurs suspendus ont été cités non pas par le commissaire du match mais bien à la demande du club de Leicester, seront aussi des facteurs essentiels pour assurer la suite du feuilleton Coupe d’Europe et viser la qualification vers les ½ finales.

20160404 leicester
J-3 – Stade vs Leicester : Des raisons d‘espérer au travers des statistiques
Partagez !