L’ exception… hebdomadaire

Eric Bayle, le commentateur Rugby de Canal, s’excusait déjà des « mots galvaudés » comme ceux utilisés çà et là pour promouvoir ou commenter un événement sportif ou autre… Pour mieux les reprendre quelques minutes plus tard. Il est vrai que nous sommes en permanence invités à des chocs « exceptionnels »… plusieurs fois par semaine ! Si exceptionnels que le mot en est vidé de tout sens. Ainsi la rencontre entre le 1er et le 2èmedu Top 14 avait été étiquetée de ce label, tout comme l’Australie – Nouvelle Zélande du matin ou du Biarritz – Vannes de la veille. Nous serons conviés dans les temps futurs à d’autres chocs exceptionnels.

Le Stade Français Paris – La Rochelle de dimanche s’inscrit-il dans cette longue lignée ? Restons modestes et disons simplement qu’il attribuera 4 (ou 5) points à son vainqueur ! Ce ne sera, en tout cas, pas le huis clos qui fera revêtir à la rencontre son caractère d’exception, la tendance actuelle étant, en Europe, malheureusement, la règle.

Faute de supporters dans les tribunes, nos Roses ne devront compter que sur eux-mêmes ou s’imaginer les milliers derrière leur écran en soutien pour un rude combat.

S’il fallait s’en persuader, les forces rochelaises sont encore apparues dimanche dernier : une défense en ligne rugueuse et disciplinée, un jeu d’occupation recherché en permanence, une présence immédiate et probante dans les rucks. C’est ainsi que les Maritimes ont construit très vite leurs succès depuis le début du Top 14. Nul doute que les techniciens Parisiens en ont pris acte et élaboré, face à cela, une riposte stratégique adaptée.

Une fois encore, mais les week-ends se ressemblent tous sur nombre de terrains, la tâche s’annonce difficile. La saison dernière à Jean Bouin, la victoire n’avait été actée que dans les toutes dernières minutes. Attendons nous à une belle empoignade ce dimanche à 19h. Les Amis seront avec eux.

Portez-vous bien.
Allez Paris, allez !!
Yvon., Président des Amis du Stade français Paris

Partagez !