La semaine stadiste, s8

Samedi 18 Février

A la sortie du Stade de France, après ce match nul, les avis étaient partagés : bon ou mauvais résultat ? Deux points de gagnés ou deux points de perdus ? Pour ma part je pense que c’est un bon résultat car Toulon joue dans la cour des grands et est un candidat au titre alors que notre objectif déclaré en début de saison est une participation aux barrages. Donc bonne perf de nos joueurs, le Stade reste invaincu à la maison et toujours sixième au classement.

Maintenant quand même, toujours le même problème et cette impossibilité à s’imposer à l’extérieur, il va bien falloir y arriver un jour. Le prochain match à Brive, s’il est maintenu, risque de valoir très cher. Et si cela se passe sans nos internationaux le défi risque d’être énorme. De plus un Racing plutôt chanceux à Lyon revient sur nos talons. Allez les gars, vous avez les cartes en main, ce n’est pas le moment de flancher.

Dimanche 19 février

Toujours pas de matchs de nos jeunes à nous mettre sous la dent, espérons que ces congés prolongés ne vont pas stopper la belle aventure de nos Espoirs. En parlant d’Espoir, n’oublions pas notre Jonathan Danty qui avec les “Moins de 20” Français s’est imposé face aux Ialiens à La Voulte (patrie des “Cambé”) 19 à 5. Jonathan a disputé tout le match et fait maintenant partie intégrante de cette sélection.

Revenons sur la rencontre d’hier et sur l’effectif toulonnais : Wilko se blesse et voici Matt Giteau qui se pointe. Avec deux loustics de ce talent le RCT de Mourad peut voir venir. Matt Giteau fut dangereux à chacune de ses interventions et quelle chance d’avoir quelqu’un comme lui qui “Pue le rugby” et n’hésite jamais à prendre des risques. La “Classe” quoi !
Par contre, gros point positif pour nos couleurs : une trés très grosse conquête, sept ballons piqués aux Toulonnais sur leurs lancers de jeu, mêlée ou touche, une touche parisienne où l’innusable Pierrot Rabadan a une fois de plus règné en maître, quelle santé ce Pierre, un vrai junior !

Lundi 20 février

En fin de compte, même si la rencontre se déroulera chez nous, ce quart de finale de Amlin Challenge Cup contre les Anglais d’Exeter ne s’annonce pas du tout de tout repos. En effet nos futurs adversaires pointent à la cinquième place du Championnat d’Angleterre après leur victoire 15 à 12 sur la pelouse des Wasps. Toujours se méfier des Britishs, même si beaucoup de gens pensent que ce ne sera qu’une formalité, il va falloir sérieusement se relever les manches.

Moi vous voyez, il y a quelqu’un que j’admire en ce moment,en ce moment où beaucoup de présidents de clubs s’épanchent dans la presse pour souvent raconter des conneries, Serge Blanco se montre un Grand président. J’en connais beaucoup parmi ses collégues qui vus les résultats de son équipe auraient déjà viré l’entraîneur, l’adjoint, le kiné et pourquoi pas le concierge du stade. Blanco reste fidéle aux personnes qu’il a mis en place et assume jusqu’au bout. On peut penser de lui ce qu’on veut, mais là “Chapeau bas” président.

Mardi 21 Février

Moi, çà me fait marrer, voilà t’y pas que les politiques mettent maintenant leur grain de sel dans l’affaire du Stade de France. Notre judoka ministre clame haut et fort que l’on ne l’y reprendra plus et que ce fiasco ne se reproduira plus. Manu militari, tout le monde à Matignon, la Fédé, le consortium et même les Britishs des six Nations. J’espère que le ministre n’a pas usé de sa force pour punir les méchants garnements. Soyons honnêtes et rappelons nous, nous stadistes de ce match à Jean Bouin contre le BO, prévu à 15h par un bel après-midi d’hiver et remis à cinq minutes du coup d’envoi pour cause de gel.
Tout ce petit monde aurait du en profiter pour remercier tous ces braves gens venus et repartis du Stade de France sans le moindre problème. Imaginez vous un peu ce que cela aurait donné avec les manchots !

Mercredi 22 février

La presse nous annonce le départ de Dimitri Szarzewscki pour le Racing. Cela à première vue ne lui a pas plu, car depuis il ne leur parle plus aux journaleux. Vu la nouvelle affectation de William Servat, je pensais et pense toujours que Dimitri aurait mieux fait de choisir le Stade Toulousain. Car même si on se branche de temps en temps, il faut bien reconnaitre que le Club de Guy Novès est ce qui se fait de mieux dans l’hexagone et que notre talonneur aurait encore progressé et consolidé sa place chez les Bleus.
Ce n’est pas du côté de Colombes que le sol est le plus stable et l’Arena chère à Jacky n’est pas encore prête alors que Jean Bouin…

Jeudi 23 février

Il y a des choses comme çà qui vous laissent sans réaction, pour lesquelles vous vous dites que ce n’est pas possible, que la c… humaine ne peut atteindre ce niveau, que la télé publique n’a pas pu faire çà et que demain votre écran ne vous proposera plus cette ineptie. Mais oui vous en rebouffez et vous en reboufferez jusqu’à la fin de la semaine et peut être encore pendant toute la durée du Tournoi.
De quoi je parle ? De la promotion du Tournoi par France Télévision. De ce mini programme, où les “journalistes” de la chaîne se font passer pour des flics de seconde zone en train d’essayer de faire parler des joueurs du Quinze de France, coupables de jouer un match de rugby dans les jours à venir. Affligeant, affligeant, Fabien Galthié doit être super bien rénuméré pour ce prêter à une telle mascarade. Honte à vous chaine publique ! Quand je pense qu’avec ma redevance je paye une partie de ce truc.

Vendredi 24 février

Le match Brive – Stade du 3 mars ne sera donc pas reporté, contrairement à ce qu’avait demandé le Président Savare. Nous irons donc défier les Brivistes sans quatre titulaires, à moins que Saint André ne nous fasse un petit cadeau. Bien sûr, le Stade n’est pas obligé de mettre ses joueurs à disposition du XV de France, mais priver des joueurs d’une sélection ne se fait pas, car cette sélection, ils l’ont mérité grace à leurs performances en club. Un vrai cercle vicieux, plus je joue bien avec toi, moins je jouerai avec toi, étonnant non ? comme disait Pierre Desproges.
Je dis quatre, car pour rencontrer les Ecossais, nos Stadistes vont jouer aux mousquetaires, Dimitri, Pascal, Julien et David vont remplacer Athos, Porthos, Aramis et D’Artagnan pour vaincre le britannique et rapporter, non les “Ferrets”, mais une nouvelle victoire dans le Tournoi.

Good Luck Guys, et pour nous, bon week-end de rugby et à la semaine prochaine.

Partagez !