LE FIL ROUGE – Où« quand trois vaut huit »

Merci à Guy Marie, fidèle Ami pour cet article !

Passons sur cette dernière défaite de notre équipe sérieusement handicapée par la présence des « doublons » dus au Tournoi des VI Nations.

Au passage, ceci nous amène à souligner une fois de plus combien ces week-end faussent les résultats de la compétition nationale. En troisième position avant ce match nous avons ce même jour été accompagnés dans la défaite par nos deux suivants immédiats.Quel tiercé ! Il faudrait en tirer des conclusions en haut lieu.

Mais peu importe car le sujet que nous allons traiter reste d’actualité. En effet, il fait partie du « FIL ROUGE » que nous déroulons depuis la présentation des joueurs du 19 août dernier, dont il a été rendu compte dans Bord de Touche n° 209 du 27 septembre dernier.

« Un fidèle membre des Amis répondant à l’invitation du Président Savare a proposé un élément de réflexion. Je voudrais revenir sur le match contre Castres. A 10 minutes de la fin nous étions perdants, mais après un final acharné nous l’avons emporté à la sirène, « Et HOP » quatre points dans la besace. Bravo à l’équipe qui devra toujours, en cas de difficulté se souvenir du match contre Castres.

Cette rage de marquer est très importante quand l’équipe est menée au score, qui lui permet de renverser la situation et passer en tête en position d’obtenir le Bonus. Notre équipe a refait le coup au match aller contre Bordeaux –Bêgles. « Et HOP » un point supplémentaire qui vaut cher à la fin de la phase régulière, et peut être décisif pour valoriser toute une saison.

Sans allusion particulière à l’œnologue, disons que le Bordeaux 2015 nous réussit. Jugez-en, match retour de la 19ème journée à Chaban- Delmas. Une minute avant la sirène nous sommes menés 22 – 20. C’est alors que Jules Plisson claque un drop victorieux (qui nous fait marquer trois points de différentiel compte tenu du Bonus défensif acquis par Bordeaux).
« Et HOP » trois points dans la besace me direz-vous ? Trois points ? Non, bien plus car Bordeaux –Bêgles et un de nos dangereux concurrents pour le TOP 6. Remportant ces trois points et les privant de la victoire à quatre points, cela fait sept points d’avance gagnés sur eux. Pour le classement général en fin de période régulière cela peut être décisif.

Bravo à notre buteur et à l’équipe qui a su calmement le mettre en bonne position pour tenter et réussir un drop victorieux.

En ce dernier match 4 + 1+ 3 = 8
Le compte est bon. CQFD.