Les rebonds de la mémoire

Une de nos adhérentes Collette Cornu nous communique :

Jusqu’au 15 septembre 2010, Jean Pierre Rives présente son exposition d’œuvres monumentales « les rebonds de la mémoire » au Jardin du Grand Rond à Toulouse. Depuis 1990, Jean Pierre Rives a exposé ses œuvres de métal et de fer dans le monde entier mais, pour la première fois, le rugbyman et artiste accompli a enfin les honneurs de sa ville natale, à l’initiative de la Fondation la Dépêche. Né le 31 décembre 1952 à Toulouse. 3ème ligne aile de 1967 à 1986 sous les couleurs de l’équipe de France, du Stade Toulousain et du Racing.

Capitaine incontournable de l’équipe de France, il gagna deux grands chelems en 1977 et 1981. Surnommé Casque d’or par Roger Couderc, son courage, son panache et son abnégation le firent rentrer dans la légende du rugby mondial.

En 1980 au détour d’une rencontre avec le sculpteur Albert Féraud, il se prend de passion pour la sculpture qui devient l’objet et le moteur de sa vie. Sa sculpture lui ressemble et dégage force, énergie, noblesse, naïveté et authenticité.

A lire : B(V) estiaires de Jean Pierre Rives, illustrations de Roger Blachon, Éditions A. Carrière 2007.