Première à Charléty

Notre stade a pris ses marques

Vendredi 23 avril 2010, veille du derby francilien, on déménage, Daniel et Jean Pierre en profitent pour repeindre les stands aux couleurs officielles du Stade. Ils sont magnifiques (les stands, mais Jean Pierre et Daniel aussi…).

A l’approche du Derby, nous sommes excités comme pour une finale.

Et le lendemain, c’est le grand jour à Charléty pour accueillir nos supporters dans les meilleures conditions. Le Stade  est bien garni. Le Rose domine. Les supporters donnent de la voix. Les tambours du Virage des Dieux, des Titis et des Amis, bien répartis dans l’enceinte se répondent à qui mieux mieux.

L’absence de deux vedettes médiatiques fait dire à un quotidien sportif que le Racing  – Métro92 présente son équipe B. En fait, sur le terrain sont nombreuses ses belles individualités de classe internationale !

Quand à nous, toujours handicapés par les blessures et les jugements iniques, nous sommes amenés à intégrer plusieurs jeunes dont les noms nous sont pratiquement inconnus, mais qui se défendront très bien.

Et la rage de vaincre est là. Le match démarre au quart de tour. L’écart se creuse régulièrement, jusqu’à l’essai final après la cloche qui soulève l’enthousiasme. Quel panache ! Coup de sifflet final. Max y va de son allocution improvisée et fort appréciée, car il est à la fois ferme, ému et émouvant.

Un hebdomadaire sportif  s’est permis d’écrire que personne ne se souviendra de ce match dans quelques années. Bien au contraire, il sera considéré par nous comme un match fondateur de l’Odyssée du Stade qui débute dans un nouveau contexte.  La saison 2010/2011 commence déjà.  L’Ile de France retrouvera deux compétiteurs majeurs. C’est excellent  pour le Rugby francilien et même pour toute la famille du Rugby national.

Et nous relèverons le défi.  Vivement la saison prochaine. A bientôt à Charléty !

Guy MARIE

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!