Pensées à ALAIN

Soleil sombre, profonde tristesse à l’annonce du décès de notre Ami Alain Noalhat.

ALAIN nous pensons à toi,

« Ami » de la première heure (carte n° 44). « Ami » au grand cœur, fidèle supporter du Stade Français Paris parmi les fidèles. Nous gardons précieusement dans nos cœurs et nos esprits ton sourire toujours sincère et lumineux, ton regard toujours malicieux et pétillant, ton accent chantant et chaleureux au parfum de terroir.

ALAIN nous pensons à toi,

Une multitude d’excellents souvenirs, de tant de bons moments reviennent en nos mémoires et y resteront à jamais vivants et vivaces. Alain, toi l’amoureux de la vie, toujours souriant toujours partant pour un soutien sans faille du Stade à l’ancien Jean-Bouin ou lors de déplacements synonymes de beaux voyages endiablés. Puis retiré sur tes terres landaises, tu as passé de bons jours attachés à tes proches et à ton terroir.

ALAIN nous pensons à toi,

Notre souvenir t’accompagne. Tu rejoins Françoise, Pierrette, Jean-Louis, Bernard, Roland, Guy, Gérard… et tant d’autres, autant d’« Amis » partis que tu aimais et qui t’aimaient. Tous ensembles, nous n’en doutons point, vous allez reconstituer une folle et amicale farandole à la douceur éternelle.

ALAIN nous pensons à toi,

Nous t’adressons le cœur gros un au revoir ponctuel. Mille mercis pour ta belle générosité et pour ton amitié sincère à l’égard des « Amis » et de ton club de cœur, le Stade Français Paris.

Une profonde pensée pour ta famille et pour tes amis.

Par Jean-Michel Gomit – Ancien président des Amis du Stade Français Paris

Partagez !