SAGA – (1) Coupe d’Europe version 2014-2015

SAGA – Coupe d’Europe version 2014-2015 : 1iére partie : Le re nouveau. Par Pierre-Jean Pascal

C’est avec un grand ouf de soulagement, que nous avons appris en fin d’année dernière que la coupe d’Europe allait bel et bien perdurer. C’est vrai que les clubs français et anglais soutenus par les trois provinces galloises avaient décidé de mener la vie dure à l’ERC (European Club Rugby)  et les privilèges qu’elle accordait aux provinces celtes, tant sur la ré-attribution des droits TV que sur la qualification presque automatique de toutes ces provinces en H-Cup (11 provinces sur 12). L’ERC n’existe certes plus aujourd’hui et l’EPCR (European Professional Club Rugby) a pris le relais.
Cela s’est accompagné d’un certain nombre de changements tant sur les droits audio visuels, que sur la répartition plus équitable des parts du « gâteau ». Mais n’entrons pas dans ce débat fort épineux où nous ne connaissons ni les tenants ni les aboutissants.

Ce qui change réellement à nos yeux de supporters est le passage de 24 à 20 clubs en ERCC1 (European Rugby Champions Cup). C’est sans doute la meilleure des réformes mise en place par la nouvelle équipe. La méthode de qualification au mérite est également intéressante puisque, sauf première édition, six français, six Anglais et sept celtes seront qualifiés d’office. Pour les celtes il y aura obligatoirement un Irlandais, un gallois, un écossais et un Italien. La dernière place qualificative se jouant dans un mini tournoi entre les septième anglais et français ainsi que les huitième et neuvième celte.

A mon sens c’est le très bon point positif. Cela consiste à demander aux provinces celtes de jouer le jeu dans leur championnat pour accéder l’année suivante en ERCC1.
Cela du même coup a un impact assez significatif sur l’ERCC2 (European Rugby Challenge Cup) nouveau nom du challenge Amlin. Le niveau augmente en qualité, puisque les quatre clubs habitués à jouer la grande coupe d’Europe se retrouvent dans cette seconde coupe ; et comme le nombre de participants est toujours limité à vingt, quatre équipes disparaissent au niveau européen.
Comme les instances de l’EPCR l’ont stipulé dans le règlement interne, tous les clubs français, anglais et les provinces celtes ne jouant pas l’ERCC1 prendront obligatoirement place dans cette compétition ERCC2.
Du même coup les « petites » nations font les frais de ce remaniement. Mais comme l’EPCR pense décidemment à tout, deux Wild Cards, ou invitations si vous préférez seront remises à ces nations mineures.

Cela passe par la création d’une troisième coupe qui devrait voir s’étriper au mois de septembre les clubs italiens du Super 10, des représentants espagnols, roumains, portugais, géorgiens ainsi que des russes. Il n’est pas exclu de voir d’autres nations présenter une équipe comme l’Allemagne ou la Belgique.
Ces deux places se gagnant sur le terrain et plus uniquement administrativement comme ce fut le cas par le passé.
Un petit bémol cependant, lors de cette première édition seules quatre équipes avaient eu leur dossier validé, le champion italien en titre Rovigo, le finaliste malheureux italien Calvisano, les Roumains de la franchise de Bucarest et les géorgiens de Tbilissi.

En conclusion pour comprendre la coupe d’Europe version EPRC il faudra tout d’abord se familiariser avec les nouveaux noms attribués aux coupes d’Europe.
La H Cup étant remplacée par l’Européenne Rugby Champions Cup (ERCC1) et l’ancienne Amlin par l’Européenne Rugby Challenge Cup (ERCC2).
Ensuite il n’y a plus de club d’ERRC1 reversé en ERCC2 comme cela était le cas ces quatre dernières années.
Enfin concernant les phases finales, les cinq premiers de poule ainsi que les trois meilleurs seconds accèderont au quart de final. Tous les autres clubs ou provinces étant éliminés. Pour le reste les règles ne changent pas.

La coupe d’Europe ERC est morte vive la coupe d’Europe EPCR !
Rendez-vous dans le prochain numéro, pour la suite de cette SAGA, consacré à la coupe d’Europe avec les explications du tirage au sort de la ERCC1 ainsi que de la ERCC2.
La SAGA vous parlera ensuite des adversaires de notre club préféré le stade Français Paris….

Partagez !