Théâtre : CORPS DE FEMME

Théâtre : CORPS DE FEMME – COMPAGNIE MABEL OCTOBRE – du 17 au 20 janvier
Théâtre de Châtillon 3, rue Sadi Carnot 92320 Châtillon

« Une olympiade femelle serait impratique, inintéressante, inesthétique et incorrecte. Le véritable héros olympique est à mes yeux, l’adulte mâle individuel. Les J.O. doivent être réservés aux hommes, le rôle des femmes devrait être avant tout de couronner les vainqueurs. »

Partant de cette citation de Pierre de Coubertin, père des Jeux Olympiques modernes, Judith Depaule a choisi de suivre le parcours de sportives de trois pays européens pour interroger les différentes perceptions du corps de la femme, les critères de la féminité au regard d’un certain nombre d’idées reçues.

Elle a ainsi interviewé et filmé dans leur entraînement, leur compétition, leur vie, Kamila Skolimowska, première femme sacrée championne olympique du lancer du marteau à Sydney en 2000, les équipes féminines de rugby de l’Athlétic Club Bobigny 93 et du Rugby Club Soisy Andilly Margency 95 et Nurcan Taylan, haltérophile dans la catégorie des poids légers et première femme turque médaillée d’or olympique dans l’histoire du sport.

Privilégiant des sportives qui s’adonnent à des sports considérés comme physiques et masculins, le spectacle explore la question du genre et de l’inégalité des sexes en approchant l’intime, le dit et le non-dit, voire l’indicible.

De ce travail d’investigation, Judith Depaule a écrit un spectacle en trois volets, où une comédienne s’approprie sur une scène transformée en véritable terrain de jeu, gestes et paroles ainsi recueillis, troublant écho aux portraits des vraies « joueuses » projétés en vidéo. Ce subtil dialogue entre « scène vivante » et « documentaire » crée un spectacle percutant à l’humour, aux émotions, réflexions et subtiles nuances bien loin des lieux communs.

« LE MARTEAU » – durée 50 min
tarif découverte – jeudi 17 janvier à 20h30

Femmes disproportionnées, masculines, disgracieuses. Comment ces sportives vivent- elles le regard des autres et leur vie de femme, à quels sacrifices sont-elles prêtes pour pratiquer leur sport ?

« LE BALLON OVALE » – durée 50 min
tarif découverte – vendredi 18 janvier à 20h30

Le spectacle relate et donne à voir la relation que ces femmes entretiennent avec le rugby, leur rapport à la violence et à leur féminité, en situation d’entraînement ou de match.

« LES HALTÈRES » – durée 50 min
tarif découverte – samedi 19 janvier à 20h30

L’haltérophile présente un corps ambigu et multiple : corps de femme ou d’homme, corps d’adulte ou d’enfant, corps gracile et fort. Le spectacle explore les mécanismes de transformation, les passages d’un état à un autre.

« INTÉGRALE : LE MARTEAU, LE BALLON OVALE ET LES HALTÈRES »
tarif normal – dimanche 20 janvier à 14h30
durée 4h, entracte compris

Partagez !