Quelles chances ?

Deuxième déplacement du Stade samedi. A Chaban-Delmas où l’an dernier les Bordelais l’avaient emporté 26-12. Match doublon aussi que manqueront Jalibert, Woki côté Bordelais, Gaël Fickou, côté Parisien.

Défaits nettement à l’aller, l’UBB prend la rencontre très au sérieux et considère l’adversaire avec respect. C’est le sens de la conférence de presse tenue cette semaine par C. Urios, accompagné de Meynadier et Thulleu, le virevoltant ¾ aile auteur de l’essai de la victoire récente face à Clermont.

Si Roumat suspendu, Lamerat, Moefana, Cordero, Paiva blessés seront absents de la rencontre, la pépinière Bordelaise est telle que c’est un groupe très compétitif qui sera aligné samedi. 

Les noms de Buros, Delguy, Petti,  Lucu, Poirot, Cazeaux sont bien connus des amateurs de rugby et figurent régulièrement depuis le début de la saison dans les classements des joueurs étoilés et la présence dans les 6 de l’UBB n’est pas étrangère à la prestation de ces leaders.

En face, le Stade se présente, reconnaissons-le, amoindri : en première ligne où nos espoirs ont toutes les chances de faire nombre, au centre où seul Arrate reste disponible. En fait, quasiment au complet pendant des mois, le Stade en peu de temps a rempli l’infirmerie !

Pour autant, il est probable que le choc entre les deux équipes sera plus équilibré que celui livré par nos Roses la semaine dernière, même si ces derniers, convenons-en, ont montré que l’accumulation des rencontres nuisait au rendement global du groupe.

Nous lisions récemment que jouer les 6, les barrages, ou rester dans le » ventre mou » étaient les seules alternatives aux différentes équipes ! Quand on voit l’âpreté des rencontres qui ponctuent chaque week-end, on se demande bien où certains trouvent de la mollesse dans ce TOP 14 !.

Toujours au soutien de nos joueurs. Dans les 3 cas de figure cités plus haut.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Allez Paris !

Yvon Cauchois 

Président de l’association des Amis du Stade français Paris

Partagez !